Le jeûne intermittent (16/8) et le sport.

Le jeûne intermittent (16/8) et le sport.

Le jeûne intermittent (16/8) et le sport.

1237792244044309032

Y-a-t’il une dégradation musculaire si l’on ne mange pas après l’entrainement sur le période du jeûne ?

Ma réponse :
Tout d’abord, qu’est-ce que le jeûne intermittent 16/8 ?

Le jeûne intermittent (16/8) consiste à jeûner 16h par jour et manger sur un espace temps de 8h.
Selon plusieurs études, le jeûne intermittent aurait des effets bénéfiques sur la santé.

Lis ce cours résumé d’une étude que j’ai trouvé sur un site de référence en matière d’articles scientifiques (pubmed) : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27737674

Les principaux effets sur l’organisme sont :
• Maintien de la masse maigre,
• Diminution de la masse grasse,
• Diminution de la production d’insuline,
• Augmentation de la sensibilité des cellules musculaires à l’insuline
• Régulation de l’appétit et de la faim.

MON CONSEIL :
Il est nécessaire d’adapter ton alimentation à tes objectifs :

Si tu pratiques le jeune intermittent et que tu souhaites perdre de la masse grasse :
• Ne mange pas dans l’heure qui suit ton entrainement.
• Cependant, hydrate-toi suffisamment et prend des BCAA avant et après ton training.
• Rompt ton jeun 1h ou maximum 2 heures après ton entrainement.

Si tu pratiques le jeune intermittent et que tu souhaites prendre du muscle :
• Mange dans l’heure qui suit ton entrainement.
• Tu peux «également prendre des BCAA.

Dans tous les cas, le repas post training doit être le plus conséquent de la journée et doit être impérativement composé des 3 macro-nutriments (Protéines, glucides et lipides).

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*