Les régimes hyperprotéinés maintiennent la masse musculaire ??? Une véritable connerie !

Les régimes hyperprotéinés maintiennent la masse musculaire ??? Une véritable connerie !

Les régimes hyperprotéinés maintiennent la masse musculaire ??? Une véritable connerie ! Je t’explique tout ici…

 

15194375_342060636172648_5846833219579163037_o

Leurs promesses :
• Maigrir vite en ne perdant soit disant pas de muscles !
• Ne pas avoir faim !
• Ne pas compter les calories !

Les résultats :
• Perte de poids effectivement importante et rapide !
• Euphorie les premières semaines !
• Effet yoyo garanti !

Pourquoi cela abouti toujours à un effet yoyo ?

Le corps à besoin d’homéostasie, c’est à dire qu’il a besoin d’équilibrer en permanence certains paramètres tel que ta glycémie (taux de sucre dans le sang).

Si tu supprimes les sucres, il trouvera d’autres moyens pour lui fournir son carburant.

Durant les 2/3 premiers jours, ton organisme va puiser dans les réserves du foie (le glycogène hépatique).

Une fois cette réserve appauvrie (environ 3 jours), ton corps va transformer tes réserves de graisses en sucres.

Ça c’est plutôt cool

Pendant cette phase, tu vas te sentir euphorique, débordant de motivation, et tu auras même moins faim… Cela est due à le production d’une substance que le cerveau raffole : « Les corps cétoniques ». Ils sont issus de la fameuse transformation de la graisse en sucre.

Cependant, les réserves de graisses ne sont pas la seule source de carburant quand on supprime trop les sucres.

Il va également transformer les acides aminés (qui forment une partie des tes muscles) en sucres : ça c’est moins cool ! ☹

Le problème, c’est qu’on ne peut pas dicter, à notre charmante matière grise, dans quelle réserve elle doit puiser… Ce serait trop beau de pouvoir choisir de brûler le gras et non les muscles !!

Le 2eme problème est quand ‘désaminant’ (transformation des acides aminés (muscle) en sucre), tu diminues ton métabolisme de base, c’est à dire ta dépense énergétique au repos : C’est de moins en moins cool ! ☹

Le 3eme problème est hormonal (ça commence à faire beaucoup de problème).

En faisant ce type de régime, tu augmentes ton taux de cortisol.

Le cortisol est une hormone du stress. En excès, il augmente les fringales, envoie à nos cellules graisseuses des signaux pour stocker d’avantage de graisses au moindre petit excès et diminue au maximum leur libération en cas de besoin.

Il chamboule également le fonctionnement de nombreuses hormones, ce qui va diminuer la perte de poids, provoquer des troubles de l’humeur et du sommeil et augmenter les les envies de sucre…
Bref, le cortisol est une hormone vitale, mais en excès elle fait grossir, donc ce 3eme point n’est encore pas très positif !

Pour finir sur un détail important, 1g de sucre retient 3g d’eau.

En arrêtant de consommer des glucides, on retient donc moins d’eau, et on diminue mathématiquement le poids sur la balance. Mais ce poids correspond en réalité à de la masse maigre et non de la graisse !
De plus, à la ré-introduction des glucides, cela va créer un effet rebond. Rétention de sucre ++ et d’eau.

En conclusion, voici le bilan final de ce type de régime qui est plus néfaste pour ta santé que bénéfique.

Le SEUL point positif :
* Perte de graisse

Les NOMBREUX points négatifs :
* 1. Perte de muscle
* 2. Affaiblissement du métabolisme de base ☹ (tu dépenseras moins d’énergie qu’avant au repos)
* 3. Augmentation du taux de cortisol (tu seras plus irritable, tu dormiras moins bien, tu auras des fringales…)
* 4. Déséquilibre hormonal ++
* 5. Déséquilibre des neurotransméteurs ++(perturbation de l’équilibre du cerveau)
* 6. Reprise de poids garanti avec + /- 2 à 5 kg en plus en +/- 1an

Tu as tous les éléments pour faire ton choix, maintenant…

Belle journée

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>