Le Paleo, bien plus qu’un regime sans gluten, une alimentation sans grains !

Le Paleo, bien plus qu’un regime sans gluten, une alimentation sans grains !

Suite à la création de mon groupe privé A.WAY COOK, je reçois de nombreux messages concernant l’alimentation au sens large du terme. Aujourd’hui, nous allons parlé d’intolérance et notamment de gluten.

Article écrit par Sophie Mercuzot,  

Qu’est-ce que le gluten ?

Le gluten est une protéine présente dans la plupart des céréales. Celle-ci apporte l’élasticité, le moelleux aux aliments et une facilité de préparation et de cuisson des aliments. C’est dans cette optique là que les industries alimentaires l’utilisent à outrance… 

Que provoque le gluten ?

Le gluten est très difficile à digérer et peut irriter la paroi de votre intestin. Son ingestion provoque une réaction immunitaire anormale, notre organisme produit des anticorps contre le gluten, cela crée une réaction inflammatoire au niveau de l’intestin. Cette inflammation peut provoquer des lésions plus ou moins étendues qui altère l’absorption de tous les autres nutriments que nous ingérons. Il peut déclencher aussi de nombreux symptômes que nous ignorons souvent… Une information importante à savoir : Même pris en petite quantité ou exceptionnellement, un aliment contenant du gluten provoque des lésions de l’intestin !  

Quels symptômes pouvez-vous avoir ?

Présentez-vous régulièrement un ou plusieurs de ces symptômes sans raisons apparentes ? 

  • Problèmes gastro-intestinaux : Ballonnements, constipation, diarrhée, douleurs abdominales, des brûlures d’estomac, syndrome du colon irritable.

  • Maladies auto-immunes : Problème de thyroïde, la polyarthrite rhumatoïde, le psoriasis, le lupus, la sclérose en plaques.

  • Problèmes de peau, y compris de l’eczéma, de l’acné et de l’urticaire.

  • Dépression, le trouble d’hyperactivité, l’anxiété.

Beaucoup d’autres maux qui affectent différentes parties du corps, tels que :

  • Des maux de tête et les migraines,

  • Des insomnies et des troubles du sommeil.

  • Des perturbations de la glycémie, insulino-résistance, diabète.

  • Fatigue, manque de concentration, confusion mentale.

  • De l’anémie (carence en fer).

  • De l’asthme, des allergies.

  • Des problèmes de poids, y compris l’incapacité à perdre ou gagner du poids et un retard de croissance.

  • Des douleurs articulaires, l’ostéoporose.

  • Et diverses carences nutritionnelles… 

Pourquoi devient-on intolérant au gluten ?

Ce n’est pas un phénomène de « mode », c’est une réalité en constante augmentation. Cela vient du fait que nous avons modifié considérablement notre façon de nous alimenter. Nos ancêtres, chasseurs cueilleurs ne consommaient pas de céréales donc pas de gluten, mais malheureusement aujourd’hui, il est présent presque partout …

Actuellement, l’homme consomme déjà beaucoup trop de glucides sous forme de pâtes, de pains, de céréales mais en plus de cela, les industries agroalimentaires transforment génétiquement les céréales et les rendent encore plus riches en gluten qu’autrefois (pour les rendre meilleurs gustativement) sans compter qu’elles ajoutent également du gluten presque partout de manière non visible (épaississants, exhausteur de goût …). Mais l’homme, génétiquement, lui, n’est pas fait pour consommer du gluten…

Comment savoir si vous êtes intolérant au gluten ?

1 personne sur 3 est concernée par l’intolérance au gluten et la plupart l’ignore. Certains présentent les symptômes ou maladies citées précédemment, et cherchent à traiter ce trouble par d’autres moyens (médicaments, résignation…) sans jamais trouver leur origine commune cachée. 95% des personnes touchées par une intolérance peuvent être totalement guéries en adoptant un régime sans gluten ! 

Le meilleur moyen et le moins cher, pour savoir si vous êtes intolérant à cette protéine, est de la supprimer de votre alimentation, de manière radicale pendant au minimum 1 mois voir 2 mois.

Oui, mais comment faire ?

L’alimentation Paléo est le modèle idéal pour faire ce test sans être carencé, car elle supprime totalement toute source de gluten, mais également les sources de grains non montrés du doigt jusqu’à l’heure actuelle mais avec des conséquences parfois tout aussi néfastes sur l’organisme… (Maïs, pomme de terre, riz, sarazin, quinoa…). Au bout de cette période (environs 2 mois), vous pouvez décider de les réintroduire (ou non si vous ressentez déjà un bénéfice). Si après une réintroduction certains maux réapparaissent, vous serez que le gluten n’est pas toléré par votre organisme.

Quels aliments contiennent du gluten ?

  • Blé dur (pâtes, pain, couscous), 

  • Kamut, 

  • Épeautre (ancêtre du blé), 

  • Orge, 

  • Seigle, 

  • Avoine

  • Malt, la bière, 

  • Pizza,tarte , quiche, viennoiseries, 

  • Les céréales du petit-déjeuner, les biscuits sucrés et apéritifs, 

  • Les panures,

  • Certains fromages (le bleu…),

  • La plupart de charcuteries pré-emballées,

  • Les plats cuisinés, les sauces et soupes toutes prêtes. 

 Ingrédients ajoutés contenant du gluten à éliminer :

  • Agents anti-agglomérants (conditionnement des figues et pâtes de fruit),

  • Amidon de céréales interdites,

  • Amidon modifié dont l’origine n’est pas précisée,

  • Epaississants (produits allégés),

  • Extrait de malt,

  • Liant protéinique végétal,

  • Malt,

  • Matières amylacées,

  • Matières grasses allégées,

  • Protéines végétales,

  • Certain mélange d’épices et condiments (curry, moutardes, sauce soja) auquel les industries rajoutent du gluten,

  • Certains médicaments…

En résumé, le gluten est presque partout, c’est pourquoi nous sommes de plus en plus intolérants.

Concrètement, quels aliments ne contiennent pas de gluten ? 

Les aliments Paléo (à privilégier +++ )

  • Viandes, poissons, œufs

  • Charcuteries ( à la coupe, non industrielles…)

  • Fruits et Légumes frais

  • Oléagineux, huiles (privilégier huile d’olive , sésame, coco…), beurre d’amandes, ghee…

  • Les farines Paléo : Farine de coco, poudre ou farine d’amande, poudre ou farine de noisette, poudre d’arrow-root, farine de châtaigne 

  • Lait de coco, d’amandes

Las aliments paléo autorisés mais à limiter

  • Lait de chèvre, de Brebis

  • Fromage au lait cru

  • chocolat noir

Attention la mention sans gluten ne veux pas dire que c’est un aliment Paléo, ou qu’il s’agit d’un aliment sain. Il y a des aliments sans gluten qui sont aussi néfaste que ce qui en contiennent.

Pourquoi se méfier des étiquettes qui mentionnent « sans gluten » ?

Attention au préjuger !

Il ne faut pas croire que les produits industriels, sans gluten sont une alternative pour manger sainement, car ils contiennent généralement du maïs (une des graines la plus transformée), des ingrédients chimiques et peuvent contenir une teneur élevée en sucres.

Les industries alimentaires tentent de profiter de ce marché en produisant et mentionnant que leurs aliments sont sans gluten (du pain sans gluten, pâtes, céréales, barres de céréales et des biscuits à l’aide de farine de riz, farine de pomme de terre, le quinoa, le maïs, le sarrasin, l’amarante et l’avoine). Sans gluten ne veux pas dire équilibré et bon pour la santé, mais simplement que cet aliment ne contient pas la « fameuse et redoutable protéine nommée » gluten », mais peut tout a fait contenir (des huiles trans hydrogénées, du sirop de glucoses-fructoses, des additifs chimiques…) bref pas forcement des ingrédients bons pour notre santé.

Quelle place accorder aux produits « NATURELLEMENT SANS GLUTEN » ?

Dans le régime paléo strict, aucune céréale n’est paléo même sans gluten, (maïs, riz, millet, sarasin…) ainsi que  les légumineuses (pois, soja…) car ils ne sont pas assimilables génétiquement par notre organisme. Certains courants de pensée tel que ‘l’alimentation de la 3ème médecine du Dr Seignalet’ tolèrent 5 sources de céréales : 

  • le quinoa

  • le sarrasin 

  • le tapioca

  • et le riz

Tous les autres céréales sont à bannir du fait qu’elles ont subit de nombreuses transformations (sélection, hybridation, transplantation…). Toutes les autres sources céréalières sont donc à éviter car elles contiennent :

  • Des protéines irritantes et difficiles à digérer. Ces protéines ne contiennent pas de gluten, mais peuvent tout autant déclencher des intolérances alimentaires et autres problèmes de santé.

  • Des anti-nutriments qui vous empêchent de bien assimiler les nutriments dont votre organisme a besoin. 

  • Une quantité faible d’éléments nutritifs, (peu les vitamines et les minéraux que notre corps a besoin), les grains sont une faible source de nutriments bio-disponibles par rapport à la viande, fruits de mer, légumes et les fruits.

  • Une forte teneur en glucides, (en particulier glucides à index glycémique élevé, qui vous font sécréter des pics d’insuline et perturbent votre équilibre glycémique).

En résumé 

Le principe de base de l’alimentation Paléo est de manger de la nourriture qui répond réellement à nos besoins et surtout à ce que notre organisme est capable d’assimiler génétiquement pour rester en bonne santé. L’alimentation Paléo respecte bien mieux les besoins physiologique de l’humain que l’alimentation sans gluten.

‘Manger sans gluten’ ne veut pas dire, ‘manger sainement’ !

———————————————————————–

Cet article vous à plus ? Vous vous sentez concerné ? Si oui, vous pouvez rapidement démarrer  votre nouveau mode de vie… Voici mon nouveau programme : ‘l’Alimentation PALÉO’ : le plan d’action pas-à-pas, en partant de zéro.

Pour démarrer MAINTENANT, dirigez-vous ici !

L’Alimentation PALÉO : le plan d’action pas-à-pas, en partant de zéro

————————————————————–

Comment perdre du poids rapidement sans en reprendre ? Je vous donne des stratégies dans ce guide… Recevez-le gratuitement ici ! 

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>